Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles du janvier, 2010

Découverte d'un masque en stuc à Chilonché, Guatemala

Après le Michoacan, voici une autre belle découverte. Partons vers le nord du Guatemala où une équipe d'archéologues de l'Université de Valence, en Espagne, a mis la main et la truelle sur un masque en stuc de grandes dimensions.

Masque, Stuc, Maya, Chilonché, Peten, Guatemala. Photo : ThinkSpain. Disponible le 27 janvier sur http://www.thinkspain.com/news-spain/17577/valencian-archaeologists-find-mayan-figurehead-in-guatemala

A première vue, il semblerait qu'il soit plus ancien que la plupart des structures qui avaient été fouillées jusqu'à présent, reposant aindi la chronologie du site. Mesurant 2,8 mètres sur 3, sa hauteur visible atteint 1,5 m.

Ce type de masque n'est pas sans rappeler ceux qu'on peut voir sous la Pyramide des Masques, à Kohunlich, Quintana Roo. Il s'agirait en l'occurence de représentations solaires. Elles ne sont pas datées précisément. Mais la structure sous laquelle ils reposaient datait d'environ 500 après Jésus-Christ.


Masqu…

Du nouveau sur le sarcophage découvert à Tonina

Il suffisait d'être patient. L'INAH a officiellement publié une note sur son site. La presse mexicaine n'est pas en reste et on peut retrouver ici ou là quelques clichés de la découverte faite par l'équipe d'archéologues dirigée par Juan Yadeun Angulo.
L'archéologue Juan Yadeun Angulo devant l'entrée du sarcophage,Tonina. Photo : INAH. Retrouvée le 28 janvier 2010 sur http://dti.inah.gob.mx/images/stories/boletines/2010/Enero/27_enero/sarcofago_web.jpg
Certains spécialistes de l'INAH n'hésitent pas à voir dans cette découverte un moyen d'expliquer la chute des royaumes mayas des Hautes Terres, étant donné que sa datation remonte à cette époque, entre 840 et 900 de notre ère. Un parallèle audacieux a également été fait avec la tombe de la Reine Rouge de Palenque au début des années 1990, étant donné ses dimensions et l'absence complète de données épigraphiques.
Vue extérieure du sarcophage depuis la plateforme 5, Tonina, Chiapas Photo : Jesus Quint…

Serie de debates en los canales 11 y 22 de México

Une fois n'est pas coutume, cette note s'adresse à nos lecteurs mexicains et à ceux suffisamment malins qui pourront voir un série de débats sur une chaîne mexicaine.

En el marco de los eventos en relación con el Bicentenario de la Independencia mexicana y el Centenario de la Revolución mexicana, el canal 11 del Instituto Politécnico Nacional  y  el canal 22 de la Universidad Nacional Autónoma de México propone una serie de documentales y entrevistas llamados "Discutamos Mexico".

Del 26 de enero al 5 de febrero, se transmitirán y repetirán cuatro programas sobre Mesoamérica :
El mundo mesoamericano : Eduardo Matos Moctezuma siendo moderador de un debate entre Miguel León-Portilla, Féliz Báez y Sara Ladrón de Guevara. Repetición el 29 de enero, 20 horas, Canal 22.Pensamiento en el mundo antiguo : Eduardo Matos Moctezuma siendo moderador de un debate entre Yólotl González Torres, Johanna Broda y Mercedes de la Garza. El 27 de enero, 20 horas, Canal 11. Repetición el 30 de…

Découverte d’un sarcophage de pierres à Tonina, Chiapas

Le quotidien La Jornada annonce les résultats partiels d'une campagne de fouilles entreprise par l'INAH sur le site maya de Tonina. Pour l'heure, aucune publication plus détaillée n'a été faite sur le site de l'INAH. Aucune photographie n'a été proposée à la presse ou au public. On n'en sait pas plus sur les archéologues en charge de ce projet.


Il ressort néanmoins que le sarcophage a été découvert à la fin 2009. Des morceaux de céramiques et des restes osseux ont été récupérés et datés entre 840 et 900 de notre ère, soit à l'Epiclassique. La dépêche indique que les travaux ont permis de retrouver un mur stuqué sur lequel a été gravé un long texte épigraphique à caractère dédicatoire et explicatif d'un des gouvernants du site.


Face à un tel blackout de la part des autorités, vous l'aurez donc compris : wait and see !

Fouilles à La Perseverancia, Michoacan

Difficile de faire mieux ce jour. A travers des médias moins connus, on peut trouver traces d'importantes découvertes.

C'est le cas de cette cité perdue, abandonnée au Michoacan. Rien de ce qui a été découvert ne permet une identification avec des populations qui peuplait cette partie du Mexique. Il ne s'agit de Nahuas, ni de Purepechas, ni d'Otomies, ni de Chichimèques. C'est le quotidien en ligne Provincia qui a proposé cette information pour le moins suprenante et qui mériterait des crédits plus importants.


Reste de l'édifice K9, La Perseverancia, Michoacan
Photo : Rodolfo Cid. Retrouvé le 26 janvier 2010 sur :
http://bit.ly/8lhLYb

Tout reste à faire pour les archéologues dirigés par Alejandro Salafranca. Bonne chance à son équipe...

Ouverture de Plan de Ayutla, Chiapas en 2012

Les annonces d'ouverture de nouvelles zones archéologiques au public se poursuivent. Le touriste ne s'en plaindra pas. Ni le gouvernement mexicain dirigé par Felipe Calderon. Il faut dire qu'après le pétrole, le tourisme reste la seconde source de devises pour le pays. Après une année 2010 morose, minée par l'épidémie de grippe AH1N1, la crise économique, et la réputation de plus en plus sulfureuse du pays, le gouvernement espère bien profiter de l'expertise des archéologues et travailleurs de l'INAH pour proposer des destinations différentes pour augmenter le tourisme culturel dans les mois et années à venir.



Ill. 1. Edifice de Plan de Ayutla, Chiapas.
Photo retrouvée le 25 janvier 2010 sur
http://dti.inah.gob.mx/images/stories/boletines/2010/Enero/25_enero/planayutla_web.jpg .

Plan de Ayutla sera donc parmi les derniers sites à être inaugurés. Situé dans l'état du Chiapas, comme Lagartero que nous avons rapidement présenté il y a peu, Plan de Ayutla est situ…

Séismes et conservation du patrimoine au Mexique

12 jours après le tremblement de terre mortiforme qui a ravagé Haïti en faisant plus de 111000 morts, l'INAH se pose des questions sur les mesures à adopter en cas d'une catastrophe similaire sur le territoire mexicain.

D'abord, il convient de rappeler que bon nombre de Mexicains restent passablement traumatisés après un événement similaire en 1985. Heureusement le pays a appris à s'organiser (avec ou sans son gouvernement d'ailleurs). Il est également important de noter que cinq secousses quotidiennes touchent le Mexique, principalement le long de la côté Pacifique, du Chiapas à la Baja California Norte, en passant par le Guerrero, Oaxaca, ou le Sinaloa.

En 1999, le site zapotèque de Monte Alban, Oaxaca, connaissait des dommages notables suite à un séisme de 7,4 degrés sur l'échelle ouverte de Richter. La directrice de cette zone archéologique classée au patrimoine mondial de l'UNESCO, Nelly Garcia Robles, a expliqué que vingt édifices avaient subi des dom…

Découverte d'une stèle à Lagartero, Chiapas

Non content d'annoncer la future ouverture du site chiapanèque de Lagartero au public, l'INAH explique que ses archéologues y ont réalisé une jolie découverte à la fin de l'année dernière.

Situé sur le municipio de la Trinitaria, au nord de Cordova dans l'état du Chiapas, Lagartero fut habité entre 300 et 1200 de notre ère, si on en croit la chronologie établie à partir des 12 campagnes de fouilles ayant eu depuis 1990. Situé à la croisée entre les Hautes Terres et le Haut Plateau Central, Lagartero occupait alors une position stratégique.


Afficher Zones archéologiques présentées sur Mexique Ancien sur une carte plus grande

L'archéologue Sonia Rivero Torres a donc annoncé la découverte d'une stèle longue de 2 mètres, pour 55 centimètres de large et 5 de profondeur. Elle a été sculptée en bas-relief dans une roche volcanique métamorphique appelée "cœur de pierre". Elle a été dégagée alors que les archéologues fouillaient le dixième corps de la pyramide…

Numérisation de Dzibilchaltun

Numériser est décidément bien dans l'air du temps à l'INAH. Après l'annonce récente du scanner complet de plusieurs structures à Teotihuacan, c'est désormais à l'ancienne de T'ho (actuellement Mérida, yucatanb) de passer en code binaire.


Afficher Zones archéologiques présentées sur Mexique Ancien sur une carte plus grande

Deux archéologues de l'INAH, Diana Trejo Torres et Daniel Ayala Garza, dirigent actuellement une équipe pluridisciplinaire dont la mission sera la création de la première plate-forme virtuelle pour un site archéologique mexicain. Durant les quatre prochaines années, ils rassembleront toutes les informations disponibles afin d'alimenter la plate-forme : plans, dessins, photos, données archéologiques, catalogues.

Bien que situé très près de Mérida et facile d'accès, Dzibilchaltun n'est pas un site très connu et fréquenté par les touristes (tant mieux!). Alors pourquoi un tel projet? Diana Trejo Torres a expliqué à la presse que l…

Polémique sur la manipulation de l'histoire par certains tlatloanis

Lié à la non moins célèbre sur la quantité de victimes sacrificielles au Grand Temple de Tenochtitlan, un débat polémique a surgi sur la liste Aztlan suite à une remarque que j'ai fait sur cette même liste : l'histoire mexica de Tenochtitlan a été modifiée consciemment par plusieurs de ses dirigeants. Ce constat simple, reconnu par une très grande majorité de la communauté mésoaméricaniste et documenté par l'archéologie et par plusieurs textes, a cependant été battu en brêche par Roberto Romero Gil.

Je ne saurai reproduire ici l'intégralité de son message (tant par sa longueur que par la langue utilisée).  J'essaierai donc d'en faire un résumé aussi objectif que possible. La question essentielle est de savoir quelles parties de l'histoire mexica avaient été manipulés. Suit une longue liste des épisodes qui, selon Gil, sont considérés à tort comme manipulation par les chercheurs modernes. Il rejette ainsi en bloc l'idée qu'Itzcoatl ait pu faire brûler…

Nouveaux clichés du Xipe Totec de Tula

Il y a quelques semaines, nous avions rapporté et commenté la découverte pour le moins inusitée mais superbe d'une sculpture en céramique quasiment intacte à l'entrée du site archéologique de Tula, Hidalgo.


Le quotidien en ligne Milenio, quelques jours plus tard, mit en ligne quelques photos qui montrent les fouilles, l'enlèvement et le transport de cette pièce.


Détail de la tête de la sculpture avant son dégagement complet.


Photo : Meliton Tapia/INAH

Notez la technique d'incise utilisée pour reproduire la chevelure et celle du pastillage pour reproduire les bubons typiques de cette divinité.

Sur sa chaîne Youtube, l'INAH a mis en ligne une vidéo montrant la découverte :





Voyons enfin cette photo du dégagement de la sculpture, retrouvée sur le site du quotidien en ligne El Porvenir.


Photo : Meliton Tapia/INAH




Fouilles et restaurations de la muraille de Chichen Itza

Et on reparle de Chichen Itza, mais dans une perspective moins "people" que dans notre pénultième note. Quand on visite Chichen Itza ou la plupart des sites mayas, on a du mal à imaginer que la plupart disposait de structures défensives qui protégeaient la cité des invasions et des incendies. Certaines, comme Ek Balam, rivale de Chichen Itza, avait même une triple muraille, parfaitement visible sur ce cliché et cette vue aérien.

Chichen Itza disposait d'une solide muraille qui séparait notamment le centre cérémoniel avec le Castillo et le fameux cenote des sacrifices. Il faut dire que l'ensemble était encore bien couvert par la végétation. Les vendeurs ambulants,disposés de part et d'autre de l'ancienne sacbé, empêchent de le voir. Faute d'avoir l'autorisation de l'auteur, voici un lien qui vous montrera une vue de la muraille, objet de notre note.

Appuyée par l'INAH, l'Université Autonome du Yucatan a ainsi récemment entamé un programme …

Réouverture du musée de site de Cacaxtla

Le site internet, a publié un communiqué sur la réouverture prochaine du musée de site de Cacaxtla, fermé pendant plusieurs mois afin de proposer une nouvelle scénographie. 120 pièces archéologiques, incluant onze statuettes en céramiques appelées les Seigneurs, seront désormais exposées sur quelque 700 m2.


Peinture murale, Temple Rouge, Cacaxtla.
Culture Olmeca-Xicalanca, Epiclassique.
Photo disponible le 13 janvier 2009 sur :
http://dti.inah.gob.mx/index.php?option=com_content&task=view&id=4083&Itemid=329

Mais les principales nouveautés résident dans des reproductions à l'échelle 1:1 des différentes peintures murales visibles sur le site mais que les visiteurs ne peuvent approcher : le guerrier-jaguar, les scènes du Temple Rouge ou encore l'Homme-Scorpion figurent en bonne place.Une vidéo sera diffusée en boucle afin d'enseigner les différents techniques picturales utilisées par les artistes cacaxtlecas.


Peinture murale, Temple Rouge, Cacaxtla.
Culture Olmeca-Xica…

Scandaleux...

Les autorités fédérales de l'INAH auraient-elles perdu la tête ? Il semblerait que ce qui devait être une opportunité unique devienne une salle habitude. Regardez ce post retrouvé sur le blog d'EJ Albright : Elton John serait prochainement autorisé à donner un concert à Chichen Itza. La source de cette information est fiable : il s'agit d'un archéologue américain qui fouille et restaure à Chichen depuis plusieurs années.

Je ne suis pas un gran fan de ce chanteur pop adulé un peu partout dans le monde. Mais après Placido Domingo en 2008 et Sarah Brightman, voici que les autorités locales ont pu obtenir l'autorisation d'un concert d'Elton John

Comment peut-on faire d'une zone archéologique (ancien lieu sacré), en cours de fouilles qui plus est, un lieu pour un concert de cette envergure ? C'est un peu comme si on autorisait Johnny Halliday à faire un convert au milieu des alignements de Carnac, ou -M- à chanter sur le parvis de l'abbatiale du Mon…

Nouvelles données sur les fouilles au Templo Mayor de Tlatelolco

L'INAH n'a pas le monopole des exclusivités... C'est peut-être ce que mzr, auteur d'un article sur le site du quotidien El Universal, a voulu montrer. Mais ce (cette) journaliste a confondu vitesse et précipitation. La découverte des cinquante corps européens enterrés sous le Gran Basamento de la zone archéologique de Tlatelolco. Car si l'article précise, à juste titre, que cette découverte date décembre 2008, il oublie de rappeler que l'information a été diffusée sur plusieurs sites dont le nôtre.

Néanmoins deux informations importantes sont proposées : l'exposition au public de la fameuse Caja de Agua dans les prochains mois et la découverte d'une phase ancienne du Templo Mayor de Tlatelolco.



Templo Mayor de Tlatelolco, Mexica, Postclassique.
Photo : B. LOBJOIS, prise le 25 juillet 2007.

Revenons en détail sur la seconde information. Il y a trois mois, les archéologues dirigés par Salvador Guillem Arroyo, directeur du projet et de la zone archéologiqu…

Starbucks piraterait des images précolombiennes.

La célèbre franchise de cafés originaires de Seattle utiliserait des images aztèques et précolombiennes de manière illégale. C'est ce que l'INAH dénonce. Il semblerait utilise des motifs précolombiens sur certaines de ses tasses mises en vente.

Si Starbucks semble un habitué de tel détournement d'image, comme le prouve une plainte du gouvernement éthiopien. Starbucks a temporairement vidé ses étagères de tasses à motif précolombiens afin d'entamer des négociations. Cette plainte est curieuse dans la mesure où l'INAH ne fait absolument rien contre les vendeurs de t-shirts ou de bibelots qui pululent et fabriquent sans nécessairement avoir la moindre autorisation de la prestigieuse institution.

Bizarre en tout cas.

Varia

Si on sort du carcan informatif de l'INAH (au demeurant nécessaire), on trouve parfois des informations et des publications qui valent le détour.

Si vous êtes intéressé par le fonctionnement du calendrier maya, je ne saurais que trop recommander cette application pour Ipod Touch ou Iphone. Cela a l'air de ne pas trop mal fonctionner.

Puis il y a aussi cette anastylose sous Autocad 3D qui propose une vision un peu différente de la structure 3 de Calixtlahuaca, le site fouillé par Michael Smith et ses étudiants.



Enfin essayez de prendre quelques minutes pour lire cette synthèse de Guilhem Olivier très intéressante sur le sacrifice humain chez les Aztèques. Elle est disponible sur le site de Letras Libres et est téléchargeable en format pdf. D'ailleurs, nous avons décidé de mettre un lien direct dans la section Publications sur les Aztèques.

Découverte d'un enterrement à Bonampak, Chiapas

L'année 2010 ne pouvait pas mieux commencer. L'INAH annonce sur son site internet la découverte d'ossements sous la seconde pièce du Temple des Peintures à Bonampak, Chiapas. Du mobilier funéraire, constitué essentiellement de tessons de céramiques et d'ornements en jadéite, a été aussi retrouvé par une équipe d'archéologues dirigée par Alejandro Tovalín Ahumada.



Ossements et éléments en jadéite, Chambre 2, Bonampak, Chiapas.
Classique (vers 800 après Jésus Christ).
Photo retrouvée le 6 janvier 2010 sur http://dti.inah.gob.mx/images/stories/boletines/2010/Enero/07_enero/brazalete_jadeita_web.jpg

Les premières analyses ont permis en effet de dater l'individu de 1300 ans environ, c'est à dire l'époque Classique tardif. Les archéologues proposent deux théories quant à son identité : l'absence de glyphes sur le mobilier funéraire ne permet pas de l'identifier. Selon les informations communiquées par Tovalín Ahumada, les ossements ont été découverts da…

Numérisation de la Pyramide du Serpent à plumes de Teotihuacan

Ouvrons cette année 2010 avec une petite note sur un projet mis en place par CyArk et avalisé par l'INAH et le Fonds Mondial des Monuments.
Justin Barton explique les techniques employées pour proposé une numérisation complète de cette pyramide, certainement une des plus connues du Mexique. Il justifie le déploiement d'une telle technologie : l'érosion provoquée par l'humidité. Il est vrai que l'INAH consacre régulièrement des fonds au maintien de la pyramide de Teotihuacan, mais l'accroissement de la ville de Mexico et sa pollution ne finissent pas de la détériorer.

CyArk a donc effectué un travail de terrain de deux jours permettant 28 scans et 285 millions de points de référence. Des photos panoramiques de la pyramide du serpent à plumes, de la Citadelle et d'autres monuments importants de Teotihuacan ont été prises.

Cette association a notamment à son compte la numérisation de Chichen Itza, que nous avions mentionnée dans ce bloc-notes l'année dern…