Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles du janvier, 2009

Maya skies

Il me semblait intéressant de me parler de l'initiative d'un groupe de passionnés de la civilisation maya situé en Californie. Ils réalisent un documentaire sur Chichen Itza. La préproduction s'est étendue sur plusieurs années, notamment après sur le terrain en 2007 et 2008 avec de nombreux clichés pris pour une anastylose par ordinateur. Kevin Cain est l'un des maîtres d'oeuvre de ce projet incroyable : leur travail essaiera de restituer cette métropole maya par des animations 3D et avec le maximum de détails.

Leur site est d'ailleurs accessible et permet de voir les techniques et les logiciels pour réaliser cette anastylose. Leur travail semble bien documenté si on en croit les références qu'ils utilisent. Ils ont notamment reçu l'appui de l'INAH et de l'IPN au Mexique, de fondations pour l'éducation ou la recherche aux USA. Une page qu'ils ont créée associe des clichés (parfois panoramiques) à une carte à l'instar de ce qu'on p…

Excavations à Tula: fouilles archéologiques ou un nouveau spectacle son et lumière?

C’est ce qu'annonce La Jornada du 19 janvier.

Dans le site archéologique de Tula sont clairement visibles des travaux et des excavations actuellement en cours. Le gouvernement de l’état de Hidalgo avait annoncé il y a 2 ans, à travers du Secrétariat du Tourisme, la mise en place d’un spectacle son et lumière comme celui qu’on verra bientôt à Teotihuacan. Ce choix afin d’augmenter l’affluence des touristes.

En revanche les artisans et les marchands qui travaillent près du site affirment qu’il ne s’agit pas d’un spectacle nocturne, mais de véritables fouilles archéologiques, qui ont lieu du lundi au vendredi.

L’article nous informe, par exemple, que la Pyramide C est encerclée par des rubans qui empêchent l’entrée, le tout complété par la présence de fils et planches visibles dans plusieurs endroits de l’édifice. L’édifice K montre aussi les traces d’une évidente excavation.





Le site archéologique de Tula Photo: G. Sologuren - La Jornada

Sergio Camarena Villaseñor, le délégué de l’INAH pou…

Polémique sur le son et lumière de Teotihuacan 2

Travaux pour le son et lunmière au sommet de la pyramide du Soleil, Teotihuacan.
Photo Gregory Bull, Associated Press pour The news.

Un article publié dans le quotidien en ligne The News (site mexicain en anglais) fait état de la suspension des travaux pour le fameux "show" voulu par l'INAH et le gouverneur de l'état de Mexico. Il est notamment question de la visite que la Commission permanente du Congrès a effectué le 12 janvier 2008. La chambre des députés avait demandé l'arrêt des travaux le 22 décembre dernier. Cette demande n'a pas été respecté. D'où la visite de la commission le 12 janvier. Et pour le moins, le bilan est accablant : 8000 trous ont été percés sur les pyramides du soleil et de la Lune et le long du Camino de los muertos ! Le rapport blâme également la formation des ouvriers : "Ils ont percé 11 trous là où il n'en fallait que quatre."

Les archéologues de l'INAH justifient le son et lumière par des arguments économiques f…

Polémique sur le son et lumière de Teotihuacan : l'INAH sort de son silence et suspend les travaux

Face à la polémique gonflante, la direction de l'INAH s'est fendu d'un communiqué de presse bien "langue de bois" sur son internet.
Avec le titre "L'INAH avec la volonté de dialogue", on nous explique que le projet Esplandor Teotihuacano s'est fait avec la participation du syndicat des travailleurs de l'institution. "Le spectacle a fait l'objet d'un projet par le Secrétariat au développement touristique de la vallée de Teotihaucan. Le Conseil National d'Archéologie a validé ce projet. Le dit Conseil National d'Archéologie a effectué plusieurs de visites de contrôle sur le site. Il n'a qu'un rôle consultatif en la matière mais a fait les recommandations suivantes en ce qui concerne le système d'illuminations.
Le retrait des gouttières et rails en aluminium et leur remplacement par une gaine souple ;
Le retrait des cloches de protection des projecteurs ;
l'extraction des taquets de fixation des solives qui supp…

Renforcement de la surveillance dans le Parc Archéologique de La Venta

Dans un article de La Jornada, on apprend que, depuis ce mercredi 13 janvier, à Villahermosa, Tabasco, l’Instituto de Cultura, les délégations de la Procuraduría General de la República et l’Instituto Nacional de Antropología e Historia ont annoncé le renforcement de la surveillance dans le Parc Archéologique de La Venta, où seront présentes des rondes de la police d’état.

Il y a quelque jours, trois personnes ont été accusées d’avoir endommagé 23 pièces archéologiques. Après avoir été arrêtées, elles ont été libérées parce que, selon l’article 52 de la Loi Fédérale sur les Monuments et les Zones archéologiques, il ne s’agit pas d’un délit grave.

En même temps, les restaurateurs de l’Inah ont commencé hier à retirer un liquide contenant de l'huile, du sel et du jus de raisin qui a été lancé sur les pièces archéologiques du parc. Une des célèbres têtes olmèques, qui présentait des taches d’huile sur le visage, a été la protagoniste des premiers travaux de nettoyage. Une fois ce trava…

Arqueologia Mexicana n°95

Comme chaque mois, Mexique Ancien vous propose une présentation rapide des différents thèmes proposés dans la revue publiée par l'INAH. Cette année 2009 verra la publication du centième numéro. Gageons que l'éditeur fera un numéro spécial pour ce numéro.

Pour l'heure, concentrons-nous sur celui de janvier-février : le dossier principal a pour thème les volcans du Mexique. Il faut reconnaître l'ouverture pluridisciplinaire des différents articles. La présentation générale propose une carte très complète qui indique les volcans en Mésoamérique et indique, en autres, les contextes archéologiques mis à jour au cours de différentes compagnes. Si on demande à un touriste un peu curieux de la géographie mexicaine, il citera certainement le Popocatepetl (Miroir Fumant) comme référence. Mais quid de l'Iztaccihuatl (Femme Blanche), du Pico de Orizaba (appelé aussi Citlaltepetl ou Montagne de l'étoile), du Nevado de Toluca (ou Xinantecatl), de l'Ilopango ou de la Joya …

Publication d'Estudios de Cultura Maya n°31

Nos amis du blog Mayistas nous font part de la publication par l'Instituto de Investigaciones filologicas (UNAM) d'Estudios de Cultura Maya n°31. Le fichier est directement téléchargeable sur le site de Filologicas, accessible en cliquant sur le titre de ce post.

Nouvelles informations sur le système hydraulique de Uxmal

La Sala de Prensa de l’Inah a publié, le 8 janvier dernier, un article consacré aux résultats des dernières campagnes de fouilles qui ont eu lieu à Uxmal, Yucatan. Depuis longtemps les archéologues s’interrogeaient sur une question très importante : comment les habitants de cette ville ont-ils pu construire de grands monuments – comme par exemple la Pyramide du Devin – sans pouvoir compter sur une rivière ou des cenotes qui aidaient l’activité constructive ?


Coupe d'un cenote. Disponible le 11 janvier 2009 sur ridarelli.net.


Coupe d'un chultun. Disponible le 11 janvier 2009 sur waterhistory.org

La réponse vient des analyses menées sur le système hydraulique complexe de la cité. Celle-ci a connu son apogée entre 950 et 1100-1150 ap. J.-C.
José Huchim Herrera, archéologue et directeur de la zone archéologique appelée Région Puuc, explique que ce réseau aquifère se situe dans la partie ouest du site. Il est caractérisé par la présence de provisions d’eau qui s’accumulait de manière n…

Visite à Teotihuacan pour vérifier les dégâts du spectacle « Esplendor teotihuacano »

Nous vous indiquions il y a quelque temps le saccage en règle de Teotihuacan auquel se livre le gouvernement de l'état de México. La chambre fédérale des députés s'en était inquiété et avait publiquement dénoncé l'attitude complice des dirigeants de l'INAH.

Le quotidien La Jornada indique dans un de ses articles en ligne que les membres de la Commission de Culture de la même assemblée effectueront demain une visite au site archéologique de Teotihuacan afin de vérifier les dégâts que les édifices préhispaniques ont subi à la suite des travaux mis en œuvre pour le spectacle touristique « Esplendor teotihuacano ».

Emilio Ulloa, président de la Commission législative, a affirmé que, si les dégâts seront prouvés, les travaux seront suspendus. Certains spécialistes de l’INAH accompagneront le président lors de sa visite. Ulloa a fait remarquer que, même si le spectacle a le but de promouvoir le tourisme culturel dans la Vallée de Teotihuacan, il ne faut pas oublier non plus la…

"Teotihuacan, cité des dieux aztèques" - Musée du Quai Branly

Voici une petite brochure que vous pourrez télécharger dans le site du Musée du Quai Branly.
Il s’agit, comme vous aurez déjà compris, de la présentation de l’exposition « Teotihuacan, cité des dieux aztèques » qui ouvrira ses portes à Paris à partir de septembre 2009 et restera visible jusqu’au janvier 2010.
On retrouve ici plusieurs photos des pièces qui seront exposées ainsi qu'une brève explication des aspects les plus intéressants de Teotihuacan, comme par exemple les résultats des dernières campagnes archéologiques et la présence d’une importante quantité d’objets qui n’ont jamais été présentés dans les capitales européennes.
Rappelons aussi qu'en mars, le Mexique sera le pays invité au Salon du livre de Paris, Porte de Versailles. On vous en reparlera très prochainement.

Bonne lecture !

Analyses physionomiques du souverain maya Ukit Kan Lek Tok’

Pendentif d'os représentant le souverain Ukit Kan Lek Tok’ Photo: INAH/Medios

Un portrait gravé sur un pendentif en os révèle les traits déformés du visage du souverain maya Ukit Kan Lek Tok’, qui gouverna la cité de Ek Balam entre 770 et 801 ap. J. –C, à l’apogée de son pouvoir. L’INAH a consacré un article à l’étude des caractéristiques physionomiques du souverain, qui ont été maintenant prouvées par les études de l’anthropologie physique.


Vue générale d'Ek Balam.
Photo d'Ago76 retrouvée le 19 juin 2009
sur http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/6/6f/EkBalam09.JPG

Les chercheurs de l’INAH et coordinateurs du Projet Archéologique Ek Balam, Leticia Vargas de la Peña et Víctor Castillo Borges, expliquent que, sur cette représentation qui faisait partie de l’offrande funéraire du roi, on peut remarquer la mandibule détournée et la lèvre supérieure divisée.

L’anthropologue physique Vera Tiesler de l'Universidad Autonóma de Yucatan, qui a eu l'occasion d’analyser les…

Frise découverte à Calakmul bientôt exposée au public

Et voici pour vous une bonne nouvelle pour bien commencer ce nouvel an!

El Milenio du 24 décembre dernier annonce que, probablement à partir du mois d’août prochain, une importante frise stuquée découverte dans le site archéologique de Calakmul sera exposée au grand public.
Le directeur du projet archéologique, Ramón Carrasco, explique que cette frise, découverte il y a maintenant 9 ans mais qui n’a jamais été visible en raison de l’absence des conditions appropriées pour son exposition, mesure 20 mètres de longueur pour 3 de largeur.
Elle contient des informations très importantes sur l’histoire de la civilisation maya, notamment en ce qui concerne sa naissance en tant que « culture ». Les archéologues faisaient remonter ce moment à la période comprise entre 200 et 100 ap. J-.C, mais cette frise semble témoigner que, déjà à partir du 400 ap. J.-C cette civilisation était très bien établie sur le territoire.
Selon Carrasco, cette découverte ne peut que confirmer la continuité du pouvoir r…

Demandez le programme !

Comme l'indique le titre de l'article publié par l'INAH, le Mexique va "offrir" au monde plusieurs cadeaux à travers plusieurs expositions qui auront lieu à l'étranger et en Anahuac. Nous avons déjà parlé en détail de l'exposition Teotihuacan qui aura lieu au Musée du Quai Branly de Paris à partir de septembre 2009. Elle rejoindra le musée Rietberg de Zürich puis le musée Gropius Bau de Berlin.

Dans le cadre du cycle d'expositions Grands empereurs du monde au British Museum de Londres, l'organisation de Moctezuma, l'homme, le mythe et l'empire aura tout lieu d'intérêt pour les touristes curieux en goguette dans la capitale britannique aux environs du mois d'août. L'événement sera encore plus intéressant si on considère le change euro-livre sterling. L'exposition sera ensuite proposée au public mexicain au MNA.

Une grande exposition sur les Olmèques est prévue pour 2010-2011 au Musée du Conté de Los Angeles puis au Musée Young…